Journal de bord de l'Harmattan
Jeudi 20 FĂ©vrier 2020 Ă  9h00 TU, 10h en France - Dans le TGV Paris / Aix en Provence
N° 1249 - Un petit matin frileux

Bonjour Ă  tous,

5h45 ce matin, je suis sur le quai du RER à Cergy Pontoise. Train de banlieue, ici on rencontre les lèves tôt, les courageux, ceux qui partent au travail. Il n’y a pas de costumes cravates, ce sont les grosses chaussures, les jeans, les doudounes et les gros bonnets en laine ou les casquettes. Et puis les travailleurs de couleur, aussi bien hommes que femmes, ceux qui ont un accent étranger et qui ont du mal à trouver un travail de qualité, sont extrêmement nombreux. J’aime beaucoup cette ambiance, tellement plus vraie qu’un voyage en taxi !

De mon côté je pars retrouver Harmattan, il me manque. J’attendais des nouvelles des médecins de Rouen mais ils ont programmé un scanner pour le 25 mars aussi en attendant je me sens libre. Hier j’avais ma visite trimestrielle à Saint Louis, pour surveiller ma peau. Tout va bien, on gère.

En ce moment je vais mieux, je me sens moins fatigué. Au travail le boulot me plait, il y a toujours quelque chose à faire, à améliorer. La semaine passée c’étaient les vacances scolaires. Du coup j’ai emmené Matis et Valentine au « Palais de la Découverte ». C’est fou comme les enfants adorent ! Nous avons pu suivre quatre exposés d’une heure, ils sont rentrés crevés mais heureux et riches de nouvelles connaissances.

De mon côté j’ai appris qu’il existe autant de systèmes solaires dans l’univers que de grains de sable sur la terre !!! C’est ahurissant ! Tout d’abord qui a bien pu compter tous les grains de sable sur terre ? Je ne savais même pas que cela avait été fait ! Plus sérieusement, en apprenant cette donnée je me dis qu’il existe forcément de nombreuses planètes habitées. Comment sont ces « hommes » ? Leur évolution est-elle la même que la nôtre ? Ont-ils deux yeux, deux oreilles, deux bras, deux jambes ? Ont-ils découvert l’informatique, Internet et les réseaux sociaux ?

Justement les réseaux sociaux, parlons-en. C’est certainement la plus grande invention de touts les temps. Ils ont véritablement fait basculer le monde dans un autre univers. Est-ce un bien ? Je n’en suis pas sûr. Ils propagent des informations dans le monde entier à la vitesse de l’éclair. Des vraies informations, des fausses informations, des saloperies … Avec l’anonymat les réseaux sociaux peuvent donner libre cours à tous les côtés noirs des hommes qui s’en donnent à cœur joie.

Je m’en vais travailler sur mes réservoirs de gasoil. En traversant le Morvan le soleil brille sur la végétation couverte de rosée. C’est beau. La météo prévoit du beau temps pour les jours à venir à Port Saint Louis du Rhône, je vais passer un bon moment.

J’ai passé beaucoup de temps à préparer mon voyage dans l’Ouest Américain mais j’ai réussi à finaliser la location de mon camping-car. J’ai choisi un modèle de 28 pieds (8,80m de long). Pour là-bas c’est un petit mais pour deux il va être très confortable. C’est un 6,8l à boite automatique. Je me suis informé sur la consommation, elle est de 8 Miles au Gallon. La première fois que l’on entend cela c’est bizarre. Il faut traduire. En fait il consomme environ 25 litres au 100. Heureusement aux Etats Unis le carburant est moins cher qu’en France car nous allons parcourir 6 000 Kms.

Mon ami Gilles a passé encore plus de temps que moi à préparer l’aventure car contrairement à l’idée reçue qui laisse penser que l’Amérique c’est « les grands espaces et la liberté », il n’en est rien. Il est interdit de pratiquer le « camping sauvage », il faut s’arrêter tous les soirs dans des « camps ». C’est un peu dommage et tout doit être prévu et planifié à l’avance.

Il a donc dû établir une feuille de route précise pour ces cinq semaines et demi. Puis il a dû réserver des places de stationnement pour toutes les nuits. Quelle organisation !!! J’ai insisté pour que nous passions par Antelope Canyon en Arizona. C’est un endroit que je ne voulais rater sous aucun prétexte, trop beau.

A bientĂ´t
Jean-Louis
Sommaire
Commentaire
Précédent