Journal de bord de l'Harmattan
Sun, 04 Feb 2017 19:00:00 - A Cormeilles en Vexin
N° 1082 - Envie de vacances

20h00 en France, 19h00 TU.

Bonjour Ă  tous,

J’ai vraiment besoin de vacances, depuis deux mois je n’arrête pas.
Les fins d’année sont toujours pour moi des moments extrêmement
intenses mais cette fois ce fut l’apothéose.

Tous les ans, à partir du 10 décembre environ je dois étudier et
rédiger le rapport d’activité de l’année écoulée. C’est extrêmement
intéressant mais quel travail ! Il y a également le changement d’année
lui-même avec toutes les réactualisations de loyer et de charge. Et
puis cette année nous avons dû intégrer un nouvel immeuble puis
concevoir et intégrer une nouvelle activité de domiciliataire.

Par-dessus cet énorme volume de travail sont venus s’ajouter des
charges émotionnelles importante. Il y a eu l’accident cardiaque de
mon frère avec ce stress et cette inquiétude extrême suivie de cette
joie indescriptible en le voyant se réveiller puis en constatant qu’il
n’avait pas de séquelles neurologiques. Et pour finir le plus dur,
cette semaine j’ai dû supprimer une entrée dans les « favoris » du
dossier « contacts » de mon smart phone.

Mercredi j’avais rendez-vous avec la Chef du Service cancer de la peau
à l’hôpital Saint Louis. J’attendais ce moment avec impatiente car
certaines lésions me souciaient depuis un moment. « Je ne suis pas
inquiète ! » Que ces quelques mots me font du bien. Je suis comme un
oiseau prisonnier dont on vient d’ouvrir la porte de la cage.

Vendredi matin je n’y tiens plus, je me jette sur l’ordinateur et
achète des billets d’avion. Nous partons du 20 au 27 février. J’ai
envie de soleil, j’en ai marre de ce temps pourri, de ces pluies
permanente, de ce ciel gris et de l’absence du soleil.

J’ai choisi un pays entrant dans le top 10 des pays « à visiter » en
2017. Ce pays n’est pas très connu, très peu de touristes s’y rendent
pour l’instant mais cette destination va exploser, il faut s’y
précipiter avant que le grand rush ne détruise l’authenticité qui
persiste actuellement.

Comme premier indice sa taille est plus ou moins Ă©gale Ă  celle de
l’Italie (310 000 km²) mais, avec 4,4 Millions d’habitants sa
population est 14 fois moins importante. Et sur ce chiffre, près de 2
millions sont des expatriés.

Un second indice plus facile, la capitale est Mascate. Facile ? Vous
avez trouvé ? C’est le pays de Sinbad le marin. Le tropique du Cancer
traverse ce pays situé à environ 8 heures d’avion de Paris. D’autres
indices, beaucoup d’habitants sont bédouins, le pays est bordé par la
mer d’Arabie.

Le régime est une monarchie constitutionnelle et le chef de l’Etat est
sa Majesté le Sultan Qaboos Bin Said Al-Said. Il s’agit effectivement
du Sultanat d’Oman. Bordé également par le golfe Persique, le golfe
d’Oman et l’océan Indien, avec 3000 kilomètres de côtes et le contrôle
du fameux détroit d’Hormuz, c’est un pays résolument tourné vers la
mer.

Mais c’est également un pays fait de montagnes (Djebels) à couper le
souffle, de déserts inoubliables (plus des deux tiers de la
superficie) et de vallées (Wadi) parcourues par des torrents qui
peuvent être dévastateurs. Et au niveau sécurité ? Hé bien il est dans
le top 10 des pays les plus sûr du monde.

Mais qui y a-t-il à voir ? Il n’y a pas un site exceptionnel mais,
selon le Petit Futé, le Sultanat regorge « de fjords vertigineux, de
montagnes abruptes entaillées de gorges, de plages virginales ourlées
d’une mer turquoise, de plaines rocailleuses ou fertiles, de dunes de
sable orangé, d’oasis luxuriantes, de wadis creusés de bassins d’eau
pure … »

Et puis il y a ces côtes où l’on peut admirer la naissance des
tortues, cette mer où l’on côtoie dauphins et tortues, ces spots de
plongé unique au monde, ces centaines de forts, châteaux et tours de
guet édifiés au cours des 5 000 ans d’histoire du pays. Enfin,
l’essentiel, la rencontre avec les Omanais à l’hospitalité
traditionnelle des peuples nomades.

A bientĂ´t



Jean-Louis


"VEINARD...."

Envoyé par bernard lannion le 19-02-2018 à 09:28

Sommaire
Commentaire
Précédent