Journal de bord de l'Harmattan
Lundi 05 Avril 2021 Ă  18h00 TU, 19h en France - A Cormeilles en Vexin
N° 1286 - Un monde diffĂ©rent

Bonjour Ă  tous,

Quel énorme virage dans la marche du monde cette pandémie ! Je pense que nous sommes très loin d’imaginer combien les choses ont déjà évoluées et tout ce qui va encore changer dans les mois et les années qui viennent. Il est certain que nos comportements ne seront plus du tout comme avant.

Pour commencer il y a le port du masque. Dans l’ancien monde on était toujours étonné de voir les asiatiques déambuler dans Paris avec un masque sur le visage et se laver méticuleusement les mains à chaque occasion. Nous sommes bien obligés de reconnaitre que ces précotions d’hygiènes qui nous semblaient exagérées nous protègent de multiples maladies car cette année nous n’avons pas constaté d’épidémie de grippe (je crois qu’on a ainsi gagné plus de 10 000 morts) ni de gastro. Je suis persuadé que beaucoup d’entre nous continuerons à porter ce masque lorsque la pandémie sera dans les rétroviseurs.

Le « bien chez soi » est devenu un impératif. Il suffit de se rendre dans les magasins de bricolage ou dans les jardineries pour constater l’augmentation énorme de leur fréquentation. Chacun essaye d’améliorer son habitat, on rénove, on améliore, on embellit, on arrange, on décore … Les constructions de piscines ont explosé et le prix des maisons avec un petit bout de terrain s’envole.

Lorsque j’ai créé mon entreprise, en 1980, j’avais mis en place un concept révolutionnaire pour l’époque : horaires flexibles sans aucun contrôle de l’heure d’arrivée, ni de l’heure du départ, ni du temps total de travail. A l’époque il y avait des pointeuses partout mais j’ai souhaité faire confiance à mes salariés. Finalement mes employés passaient plus de temps dans l’entreprise que les 40 heures hebdomadaires requises à l’époque.

Je pense qu’il en est de même avec le télétravail. Bien sûr les contacts humains engendrés par le fait de travailler sont importants, indispensables et valorisants. En région parisienne, dans l’ancien monde vous aviez le choix entre deux solutions. Vous habitiez à Paris ou dans la petite couronne, dans des appartements exigus et cher, ou bien vous habitiez en grande couronne dans des maisons plus spacieuses avec un peu de terrain mais en perdant 2 à 3 heures par jour dans les transports en commun.

Dans ce monde nouveau beaucoup vont certainement partager leur activité travaillée entre présentiel et télétravail. C’est une avancée énorme dans la qualité de vie et dans le bien-être au quotidien.

Il faut parler également de l’explosion des ventes par Internet. Tous les jours on peut constater que ce secteur explose. Amazone à progressé de 44% sur une année ! Toutes les grandes enseignes s’y sont mise, les grandes enseignes alimentaires en premier mais également les magasins de bricolage et les jardineries par exemple. Et puis tous les petits commerces un peu dynamiques y sont également.

Nous pourrions ainsi aborder des dizaines de sujets qui vont impacter définitivement nos habitudes de vies. Il est certain que cette pandémie va marquer un tournant véritablement historique dans le monde entier. J’espère qu’à l’instar des vaccins qui ont été développés en quelques mois dans certains pays alors que dans l’ancien monde il fallait dix ans, le monde nouveau permettra à toutes nos administrations qui s’étaient sclérosées de se remettre en question pour retrouver un dynamisme indispensable à la place de notre pays dans le monde.

A bientĂ´t
Jean-Louis

Sommaire
Commentaire
Précédent