Journal de bord de l'Harmattan
Mon, 21 May 2018 23:00:00 - 33°19’N 63°25’W
N° 1140 - La route des grandes migrations

19h00 heure du bord, 23h00 TU, 24h00 en France


Bonjour Ă  tous,

Quelle affluence ! Je suis resté marqué par le nombre important de
bateaux transitant à cette époque de l’année entre Les Bermudes et Les
Açores. A Saint Georges j’étais mouillé juste devant le ponton du
service des douanes et de l’immigration. En permanence je voyais des
bateaux amarrés avec les passagers en train de faire des formalités
d’entrée ou de sortie.

Jimmy Cornell prétend que plus de mille bateaux font cette route tous
les ans. Cela ne m’étonne pas vraiment. Les arrivées se font à l’unité
mais les départs se font en rafales lorsqu’une bonne fenêtre météo se
présente. D’ailleurs sur le quai tout le monde parle de météo et de «
la » bonne fenêtre.

Certains utilisent la prestation de routeurs professionnels. Ce
service peut d’ailleurs être assez onéreux. Le routeur utilise les
caractéristiques du bateau (polaires de vitesse), calcul en temps
réelle la trajectoire idéale et la communique quotidiennement au
skyper. Bien entendu l’info circule et les « bon » jours de départ
prédits par les routeurs provoquent une ruée vers les bureaux pour la
clearance de sortie.

Ainsi j’ai entendu dire que ce mercredi sera un bon jour pour prendre
la mer. Mais attention, les routeurs ne peuvent demander aux skippers
de partir un vendredi car beaucoup ne prennent jamais la mer un
vendredi, cela porterait malheur paraît-il. Pour ma part je regarde la
météo et me je me fais ma propre opinion sachant que je n’hésite pas à
faire un peu de moteur s’il le faut afin de me placer au bon endroit
au bon moment. Et puis je ne regarde pas si nous sommes un vendredi.

Je suis parti hier après-midi en profitant d’une légère brise pour
sortir des abords de l’atoll. Puis j’ai fait du Nord toute la nuit à
trois Nœuds, moteur au ralenti et inverseur tout juste enclenché afin
d’aller me placer là où le vent devait être ce matin.

Coup gagnant, dès 7 heures ce matin le vent arrive de Sud-Ouest, force
4 permettant Ă  Harmattan de filer entre 6 et 7 NĹ“uds sur la route
orthodromique. Dommage qu’un courant contraire que je mesure jusqu’à
2,2 NĹ“uds me tire par les pieds. Du coup la vitesse fond oscille entre
3 et 3,5 Nœuds, c’est rageant.

Puis ça mollit un peu et je passe mon temps à régler mes voiles, à
changer de configuration mais je dois bien me rendre à l’évidence, ce
parcours va être très difficile. Ce soir le vent a faibli mais pas le
courant. Aussi je vais essayer de faire du Nord pour trouver une
latitude avec un peu moins de courant.

Je n’ai pas beaucoup progressé depuis hier soir car je suis à 1702
Miles de Faial soit 68 Miles seulement sur les dernières 24 heures.
Mon compteur journalier affiche 104 Miles.

A bientĂ´t


Jean-Louis
Sommaire
Commentaire
Précédent