Journal de bord de l'Harmattan
Sat, 21 Jul 2018 17:00:00 - 38°50’N 0°30’E
N° 1179 - Escale Ă  la Cala El Rinconet

19h00 heure du bord, 17h00 TU, 19h00 en France


Bonjour Ă  tous,

Tout se présente bien, j’ai pris la météo, des vents contraires sont
annoncés pour 8 heures ce samedi matin. Aussi j’ai un peu ralenti pour
arriver au lever du jour sur la côte espagnole juste en face d’Ibiza.
J’ai repéré un endroit sympa, la Cala El Rinconet juste à côté de
Puerto Moraira.

La nuit est tranquille, il est quatre heures du matin, je suis Ă  11
Miles de la Cala et mon électronique m’informe que j’y serais dans
deux heures. Il y a un léger vent venant de l’arrière et le moteur
tourne gentiment à très faible vitesse. Soudain c’est comme un coup de
tonnerre, le vent par à 20 Nœuds en plein sur l’avant. Je suis
toujours étonné par ces brusques changements de vent.

Je mets gaz immédiatement mais la mer se forme et la Cala s’est
éloignée en passant de 2 heures à 6 heures de trajet ! Heureusement au
bout de trois quarts d’heure le vent retombe autour de 10 Nœuds,
toujours en restant de face. C’est beaucoup mieux.

Le jour se lève et je découvre un paysage de côte d’azure fait de
petites montagnes parfois escarpées. Tout est couvert de béton, c’est
impressionnant ! Des grands immeubles de qualité, de nombreux
lotissement et beaucoup de petites maisons individuelles.

Je jette l’ancre dans la Cala à 7 heures précise, il y a trois bateaux
et l’eau est limpide. En face de moi une magnifique plage de sable
blanc, sur ma gauche la grande falaise du Cabo de Morayra et sur ma
droite une superbe marina. Je commence par aller dormir un peu.

Après le petit déjeuner et la toilette je m’occupe de l’annexe pour la
mettre en mode croisière. J’installe son moteur car j’ai l’intention
de rentrer un peu de gasoil. J’y consacre une partie de la matinée,
deux voyages de 60 litres chacun.

Au fur et à mesure que la matinée avance l’activité s’intensifie. Ce
matin il y avait 3 bateaux, à midi il y en a plus de 40 ! Et ça
continue Ă  arriver. Tous les services possibles sont ici, location de
canoés, location de standup paddle, plongée sous-marine, location de
jet ski … D’ailleurs ceux-ci traversent le mouillage à toute vitesse
sans précautions aucune alors que les gens se baignent.

Je déjeune rapidement, je n’en peux plus de toute cette foule et à
14h30 je remonte mon ancre et je pars direction Majorque. Il n’y a
qu’une dizaine de Nœuds de vent mais dès que je passe la protection du
Cabo de la Nao une houle du Nord chahute Harmattan dans tous les sens.

Le but de cette traversée est Puerto Soller. D’une part parce que
j’adore ce petit port tout rond où l’on entre par un trait de scie
dans la falaise et ensuite parce que c’est un endroit où Harmattan a
été abandonné moteur en panne dans une vie antérieur, il y a bien
longtemps.

A noter un point important dans la navigation de ce jour, j’ai coupé
le méridien zéro, le méridien de Greenwich. Voilà, depuis mon départ
j’ai 20 Miles au compteur et Puerto Soller est à environ 120 Miles.

A bientĂ´t


Jean-Louis
Sommaire
Commentaire
Précédent