Accueil
Blog
Carte
Photos
Tv & Radio
Presse
Bibliographie
Liens & Partenaires
Sun, 12 Dec 2017 19:00:00 - A Cormeilles en Vexin
N° 1076 - Un week-end d’hiver

20h00 en France, 19h00 TU.

Bonjour Ă  tous,

Lorsque le volet de la chambre s’ouvre ce samedi matin un paysage
d’hiver m’apparaît. Tout est blanc, les arbres sont couverts de
cristaux magnifiques et un rayon de soleil vient rapidement colorer de
rose puis d’orange puis d’or l’environnement immédiat.

Il fait froid, Il est tôt mais la place de la Concorde est déjà
remplie de personnes qui sont venues parfois de très loin pour
assister à l’hommage qui va être rendu à Johnny. J’admire ces motards
qui viennent de Bordeaux. Ils sont partis la veille au soir et ont
affronté la neige, les chaussées glissantes et les températures
inhumaines pour ĂŞtre lĂ .

Sur toutes les télés les émissions spéciales ont commencées. Je
descends et j’allume le poêle. Il fait vite chaud dans le salon et je
suis bien. J’observe tous ces oiseaux qui ont envahie mon terrain. Il
y a des pigeons, des tourterelles, des merles, des mésanges, des
rouges-gorges… et plus rarement un bel écureuil roux avec une longue
queue touffue. J’adore le voir s’assoir pour décortiquer un fruit sec
qu’il tient entre ses deux pates avant.

Il faut bien aller faire quelques courses mais nous ne pouvons
résister au canapé et nous passons une bonne partie de la journée à
suivre cet évènement hors du commun. Johnny a mis tout le monde
d’accord, les fans et les non fans, les riches et les pauvres, les
petits et les grands, les minces et les gros, les ouvriers et les
patrons, les intellectuels et les manuels, les Ă©crivains, les
politiques, il n’y a plus de clivage, tous sont là. La France entière
est soit à des rassemblements soit devant la télé.

Quelle émotion ! Même alors qu’il n’est plus là Johnny nous remplie
encore de sentiments Ă©normes. Il y a de tout, de la tristesse et du
bonheur mais surtout énormément de larmes au bord des yeux. Le cœur
est dans la gorge.

Dans l’église de la Madeleine, lorsque ses musiciens sous la direction
de Yarol Poupaud commencent à jouer on s’attend à voir surgir Johnny,
et lorsque Greg Zlap calle son harmonica derrière le micro l’émotion
est au maximum. Merci Johnny, merci à ceux qui ont organisé ou permis
cet Ă©norme hommage populaire.

Demain le monde va se remettre Ă  tourner, le travail va nous occuper
mais Johnny restera toujours présent, c’est un monument national et
les jeunes reprendront ses chansons. Je pense que tout ce qui a été
créé ces quelques dizaines d’années restera et que dans 100 ans on
continuera à reprendre ses plus beaux morceaux. Les belles mélodies
sont Ă©ternelles.

A bientĂ´t


Jean-Louis
[...]
    
Lire la suite sur mon blog.A propos de moi.