Accueil
Blog
Carte
Photos
Tv & Radio
Presse
Bibliographie
Liens & Partenaires
Sun, 14 Oct 2018 17:00:00 - A Cormeilles en Vexin
N° 1193 - Ginks ou pas ginks ?

17h00 TU, 19h00 en France


Bonjour Ă  tous,

J’ai l’impression d’être un peu seul lorsque j’évoque le vrai problème
de notre planète qui me semble être la surpopulation terrestre.
Lorsque j’en parle en réunion les gens approuvent du bout des lèvres
mais je vois bien qu’ils n’adhèrent pas totalement. Ils sont un peu
égoïstes et se disent qu’ils ne regrettent ni leurs enfants ni leurs
petits-enfants. La question n’est pas là.

Malheureusement il est nécessaire de penser aux générations futures,
les dérèglements climatiques, l’épuisement des ressources va les
concerner directement et nous devons réagir de toute urgence.

J’ai découvert récemment que je n’étais pas seul à prêcher dans ce
sens. Aux Etats Unis il y a même un mouvent de femmes qui s’est créé.
On les appelle les Ginks (Green Inclination No Kids, Engagement vert,
pas d’enfants). Ce sont des femmes qui, par conviction écologique, ont
décidé de renoncer à la maternité.

Elles pensent que la surpopulation est la cause des problèmes
environnementaux. Je partage cette opinion. Notre planète n’est pas
capable de subvenir aux besoins d’un nombre illimité d’individus et il
est grand temps de limiter l’explosion de la population terrestre. Ne
pas faire d’enfants est peut-être un peu radical mais avoir trois
enfants (comme moi-même et comme ma fille) n’est pas raisonnable, deux
enfants par couple est un maximum.

Bien entendu, plus jeune je n’avais pas conscience de l’importance de
cette limitation. Aujourd’hui il ne faut plus que la population
mondiale croisse. Il est même très important qu’elle se réduise. Bien
entendu cela ne justifie aucunement de ne pas mettre tout en Ĺ“uvre
pour que chacun lutte contre les effets néfastes que nous avons sur
l’avenir de notre Terre.

Je n’ai pas donné de nouvelles depuis plus de deux semaines car j’ai
été très occupé. J’ai organisé une grande fête familiale pour les 70
ans de Solange ma grande sœur. Nous avions 46 personnes pour le
weekend. Quel boulot ! C’était très réussi mais cela m’a pas mal pris.
Lorsque je fais quelque chose j’aime bien que tout soit parfait.

Et puis cette semaine je suis allé chercher la moto avec Christophe.
Un voyage de 2 500 Kilomètres ! Sur place tout s’est très bien passé,
Lino a bien fait les choses, nous nous sommes donné rendez-vous chez
un agent, l’Automobile Club local. Tout a été fait selon les règles et
je suis rentré avec tous les papiers nécessaires pour obtenir à terme
ma carte grise.

Nous avons eu quelques problèmes de sangles qui se sont usées sur le
rebord des ridelles de la remorque. Nous avons traversé le tunnel du
Mont Blanc au retour en serrant les fesses. Heureusement nous avons
trouvé des grosses sangles de camion à Chamonix.

Pour demander la carte grise j’ai besoin d’un quitus fiscal que j’ai
obtenu au centre des impôts cette fin de semaine. J’ai besoin
également du Certificat de Conformité que j’attends de Yamaha France
en échange d’un chèque de 121€. Le délai est au minimum d’un mois.

Du coup je n’ai pas pu résister. Je n’en suis pas très fier mais cet
après-midi j’ai mis la plaque d’immatriculation de ma moto 125cc sur
ma nouvelle 250cc. Je suis allé gonfler les pneus, faire le plein et
rouler un peu. Quel immense bonheur ! C’est exactement ce que
j’attendais. Cette moto va être ma compagne des dix prochaines années.
Elle a toutes les qualités de ma 125 sans en avoir les défauts. Le
double de puissance pour le même poids, c’est vraiment formidable.

A bientĂ´t



Jean-Louis
[...]
    
Lire la suite sur mon blog.A propos de moi.